Albane Paubert
Ostéopathe à Nanterre
 
29 Rue du Dr Foucault, 92000 Nanterre, France
 
Disponible aujourd'hui de 8h30 à 21h
 

Ostéopathie et torticolis du nourrisson ?


Définitions

Le torticolis est du à une mauvaise position de la tête dès la naissance amenant une rotation permanente d'un côté. Le torticolis touche 16% des nouveaux nés, il est donc 3° dans le classement des pathologies les plus fréquentes chez le bébé sur le plan musculo-squelettique. 

 

Le torticolis peut être de 3 origines différentes : 

  • Postural : le torticolis est réductible et souple, nous pouvons remettre la tête droite à bébé mais il voudra revenir dans sa position préférée. 
  • Musculaire : le torticolis est lié à la contraction trop importante du muscle SCOM (Sterno Cléido Occipito Mastoïdien) et la réduction est plus difficile que dans le torticolis postural. Le travail musculaire s'impose rapidement, au cours du 1er mois de vie de bébé vous pouvez voir apparement une tuméfaction sur le muscle qui disparaitra si correctement traitée. 
  • Osseux : beaucoup plus rare, le torticolis est secondaire aux malformations osseuses retrouvées dans certaines pathologies (syndrome de KlipperFeil). Il est irréductible et la thérapie manuelle ne peut en rien aider ce type de torticolis. 

Traitement du torticolis

L'ostéopathie

La kinésithérapie

Le travail du kiné est nécessaire et complémentaire à celui de l'ostéopathe. Vous verrez votre kinésithérapeute beaucoup plus régulièrement à raison de 1 à 3 séances par semaine alors que vous ne verrez votre ostéopathe entre 1 fois par trimestre à 1 fois par mois selon l'évolution et l'avancée de votre bébé et de son torticolis. 

Il est essentiel notamment dans les torticolis musculaires et osseux. 

Les exercices à faire au quotidien

L'objectif des exercices est de stimuler la rotation et l'inclinaison de la tête opposée au sens où votre bébé met sa tête. Ces exercices sont des exercices d'équipe, impliquer votre entourage et les personnes en contact direct avec bébé même si cela peut être fastidieux au début parce qu'ils aideront votre bébé à récupérer au plus vite.

Nous prendrons l'exemple d'un bébé qui tourne la tête à gauche. Nous chercherons donc à stimuler sa rotation du côté droit. 

  • Si votre enfant dort dans votre chambre, tournez le lit de votre bébé de manière à ce que vous soyez du côté ou vous voulez que votre enfant tourne la tête donc à droite dans le cas exemple. 
  • Si votre bébé dort dans sa chambre, positionnez le lit pour qu'il ait le côté à stimuler face à la porte de sa chambre donc côté droit face à la porte. 
  • Donner le biberon du côté difficile pour le stimuler dans la rotation de tête 
  • Placez vous dans le bain du côté où il doit tourner la tête 
  • Lors des changes, ne placez rien d'intéressant du côté où il tourne la tete et mettez tous les jouets etc du côté à stimuler soit à droite ici 
  • Mettez tous les jouets, stimulations de bébé du côté à stimuler donc à droite : tapis d'éveil, cosi, poussette...
  • Mobilisez la tête de bébé en cherchant à le stimuler du côté où il ne va pas mais sans forcer cela ne doit pas le contraindre. 

Les différentes positions de bébé

Il est important de faire varier les positions de votre bébé pour éviter l'aplatissement de son crâne. Ces conseils s'appliquent à tous les bébés même ceux sans torticolis congénitaux. 

  • Positionnez votre bébé sur le côté : les deux mais avec une préférence pour celui où il refuse d'aller
  • Mettez votre bébé au maximum sur le ventre en période d'éveil et sous surveillance ! A faire de façon répété mais régulièrement : 2min pendant le change, 3min après le bain, 3 min quand il joue : au total il est préconisé au minimum 20min par jour. 
  • Portez votre enfant en écharpe ou en porte bébé physiologique 

L'évolution du torticolis congénital

Un torticolis non traité provoquera un aplatissement du crâne sur la face postérieure du crâne du côté de la rotation de tête dans 70 à 90% des cas. 

On peut également retrouver un front bombé d'un côté. Le corps peut s'adapter à moyen terme et donc créer des compensations et des tensions ailleurs. 

Mais, bonne nouvelle ! Un torticolis pris en charge tôt à une évolution très favorable puisque pris en charge avant 1 mois, on note 98% d'amélioration en 1 mois et demi. Un torticolis pris en charge après 6 mois nécessitera un traitement de 10 mois environ pour un même résultat ! 

Petit conseil, n'attendez pas ... 

Certains bébés peuvent opter pour des positions en virgule qui créer des tensions ailleurs dans le corps et pas uniquement un torticolis par exemple. Votre ostéopathe traitera donc l'ensemble du corps de bébé. 

Il est important de noter que plus la prise en charge est précoce et plus vite bébé récupère. Si votre enfant est plus vieux, pas d'inquiétude, sur un torticolis de posture notamment votre bébé récupéra mais mettra simplement peut être plus de temps. 

Il est donc interessant de faire des rendez-vous de bilan pour vos nourrissons dès la première semaine de vie. 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Ostéopathie et torticolis du nourrisson ?

11 Jan 2024

Définitions
Le torticolis est du à une mauvaise position de la tête dès la naissance amenant une rotation permanente d'un côté. Le torticolis touche 16% des ...

Anatomie des muscles de la cuisse

05 Déc 2023

La cuisse s'organise selon plusieurs groupes musculaires. On retrouve : 
Les muscles de la partie antérieure de la cuisse : le quadriceps et le psoas iliaqu...

La pluridisciplinarité dans la prise en charge des douleurs

13 Nov 2023

La prise en charge d’une douleur notamment ancienne, chronique n’est jamais facile à gérer pour le patient. Il arrive que le patient soit amené à consulter p...

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |  

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.