Albane Paubert
Ostéopathe à Nanterre
 
29 Rue du Dr Foucault, 92000 Nanterre, France
 
Disponible aujourd'hui de 8h30 à 21h
 

Ostéopathie et haltérophilie ?


C'est quoi l'haltérophilie ?

L’haltérophilie est un sport qui demande technique et concentration. Elle est exigeante et demande d’être fort, mobile et explosif. La discipline se décompose en deux mouvements principaux : l’arraché et l’épaulé jeté. Ce sport de force peut se pratiquer dès le plus jeune âge quand il est encadré par un coach. Sollicitant l’intégralité du corps, l’haltérophilie améliore la posture, le maintient et le placement du dos et le bien être général.

Quels muscles sont travaillés en haltérophilie ?

L’haltérophilie travaille les muscles jambiers avec une prédominance pour les quadriceps par rapport aux ischio jambiers. Le tronc par les abdominaux ainsi que la gestion de l’antéversion et rétroversion du bassin et les muscles du dos : trapèze, grand dorsal, rhomboïde, lombaires. Enfin, le membre supérieur est également mis en jeu par les muscles de l’épaule (coiffe des rotateurs, trapèze, deltoïde) ainsi que le dentelé, le biceps et le triceps et les muscles de l’avant bras notamment pour être fort sur son grip.

Les principales pathologies en haltérophilie ?

Les blessures aigües en haltérophilie

  • Les lombaires : une contracture musculaire ou un blocage articulaire, il arrive de se « bloquer » le dos suite à une sur sollicitation des muscles lombaires ou une mauvaise gestion de l’antéversion et rétroversion du bassin.
  • Les cervicales : suite à des sollicitations importantes des trapèzes et une extension de tête au départ des mouvements, les pratiquants peuvent régulièrement se plaindre de douleurs cervicales ou torticolis aigus
  • Les entorses de cheville : mauvaise réception lors d’un mouvement, surtout lors de compétitions ou sur des efforts maximaux.

Les blessures chroniques en haltérophilie

  • Tendinopathie de l’épaule : avec un nombre important de répétitions du mouvement overhead, l’haltérophilie est un sport contraignant pour les épaules. Celles ci peuvent souffrir de tendinite de la coiffe des rotateurs (supra épineux, infra épineux, sous scapulaire, petit rond, grand rond, long biceps) suite à une entrainement non adaptée ou une progression trop rapide et non contrôlée. Les tendinites sont souvent multi-factorielles : acidité dans le sang (mauvaise alimentation), sur sollicitation musculaire, mauvais contrôle du geste, compensation du mouvement par les muscles « forts »
  • Tendinopathie du genou : le genou de part les multiples sauts effectués en haltérophilie et la contrainte de la charge peut également être douloureux notamment sur le tendon du quadriceps.
  • Douleur du genou : les ménisques peuvent également être sous contraintes et créer des douleurs de part et d’autre de la rotule ainsi qu’en extension et/ ou en flexion de genou maximale.

Comment prévenir les blessures en haltérophilie ?

La prévention des pathologies citées passent par différents éléments.

 

Il est tout d’abord important de prendre conscience de ses muscles forts et de ceux qui nécessitent un renforcement à part et spécifique. En effet, dans une programmation d’haltérophilie, les séances s’articulent essentiellement autour des mouvements principaux techniques ainsi que du squat et du tirage. Il est donc nécessaire de renforcer les stabilisateurs d’épaule et du haut du dos notamment (rhomboïdes, arrière d’épaule) ainsi que la chaine postérieure du bas du corps (ischio jambiers et mollets) afin de compenser les muscles forts qui sont en général les rotateurs internes d’épaule et les quadriceps.

 

Il est primordial d’avoir des abdos en béton pour pratiquer cette discipline afin de toujours garder une posture adéquate et ne pas s’affaisser sous ses barres au risque de se blesser le dos notamment. Le gainage deviendra donc votre allié. Privilégiez du gainage dynamique ainsi que du renforcement lombaire spécifique au GHD par exemple.

 

Enfin et pas des moindres, faites vous accompagner. L’ostéopathie est une aide très intéressante pour les haltérophiles, le corps emmagasine des contraintes continuellement au cours de vos entrainements. En accumulant ses contraintes, des zones peuvent devenir moins mobiles et donc être sur sollicitées. Afin de vous aider à ne pas subir ces contraintes et prévenir les blessures il est donc intéressant pour des pratiquants réguliers (peu importe le niveau du débutant au confirmé) de consulter un ostéopathe environ tous les 6 mois afin de faire un bilan et travailler les zones sensibles. Il est également intéressant de consulter votre ostéopathe en amont d’une compétition importante (environ 2 semaines avant) ou s’il n’y a pas de difficultés particulières à l’entrainement à certains moments stratégiques de la saison.

 

Dans la gestion de vos blessures notamment aiguës, votre ostéopathe sera également apte à vous poser un tape ou un strap en fonction de la gravité de votre blessure et vous réorienter si besoin vers un professionnel adapté : kinésithérapeute, podologue, préparateur physique. Votre ostéopathe pourra également vous accompagnez en parallèle de votre kiné pour retrouver toute la mobilité nécessaire suite à votre rééducation et éviter une récidive.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Ostéopathie et torticolis du nourrisson ?

11 Jan 2024

Définitions
Le torticolis est du à une mauvaise position de la tête dès la naissance amenant une rotation permanente d'un côté. Le torticolis touche 16% des ...

Anatomie des muscles de la cuisse

05 Déc 2023

La cuisse s'organise selon plusieurs groupes musculaires. On retrouve : 
Les muscles de la partie antérieure de la cuisse : le quadriceps et le psoas iliaqu...

La pluridisciplinarité dans la prise en charge des douleurs

13 Nov 2023

La prise en charge d’une douleur notamment ancienne, chronique n’est jamais facile à gérer pour le patient. Il arrive que le patient soit amené à consulter p...

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |  

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.